Le Roi et la Reine, accompagnés par une large délégation ministérielle, économique et académique, doivent effectuer une visite d’État en Italie du 23 au 25 mars. Ils sont censés passer les deux premiers jours à Rome, le troisième… à Milan, dans l’une des régions en Europe les plus touchées par le coronavirus. 

Joint par La Libre, le Palais royal fait savoir que, “pour le moment” , le programme est maintenu tel que prévu. 

Cela dit, il nous revient qu’une décision ferme et définitive pourrait être prise ce mercredi lors d’une réunion de coordination entre les différentes parties prenantes de la visite (notamment les Régions et Communautés). Trois options sont sur la table : le maintien normal de la mission, son report en novembre à la place de la visite d’État initialement prévue au Chili, ou un programme réduit à la seule ville de Rome.