Le ton était dur, ce mercredi 24 mars, lors de la conférence de presse du Comité de concertation. Et pour cause: les autorités ont décidé de plonger la Belgique dans un nouveau lockdown en raison de la dégradation de la situation sanitaire. Les cours devront à nouveau se donner à distance dans les écoles (primaires, secondaires et supérieures) jusqu'au 19 avril. Les métiers de contact fermeront leurs portes pour un mois. Les commerces non-essentiels ne pourront recevoir de clients que sur rendez-vous. Mais après ces annonces "difficiles" faites par Alexander De Croo (Open Vld), le ministre de la Santé, Frank Vandenbroucke (Vooruit), a voulu détendre l'atmosphère en présentant les avancées de la vaccination.

"Après des moments difficiles, la Belgique se trouve désormais au milieu du peloton européen", s'est félicité le socialiste flamand. "Evidemment il faut encore essayer de faire plus et s'investir chaque jour dans cette campagne de vaccination."

Actuellement, 11,4% des Belges ont reçu une première dose du vaccin. "En Wallonie, c'est même 11,9%. Donc s'il y avait un championnat belge, c'est Christie Morreale qui l'emporterait", a-t-il ajouté sur le ton de l'humour, précisant qu'en Flandre ce chiffre s'élevait à 11,7%.  

On se souvient pourtant que le ministre de la Santé n'avait pas hésité à charger la Wallonie et Bruxelles au sujet de la vaccination, le 5 mars dernier.  Ce qui avait mené à de vives tensions au sein du Comité de concertation.