"Ce non-renouvellement des contrats n'a aucun impact sur notre campagne de vaccination. Nous insistons sur le fait que nous avons acheté 7,5 millions de doses d'AstraZeneca et que les doses ne sont planifiées que lorsque nous les recevons. Toute personne ayant reçu une première dose recevra donc bien sa deuxième dose", précise le ministre lundi dans un communiqué.

"Le vaccin AstraZeneca est un vaccin sûr et efficace qui réduit les hospitalisations de 94% et qui joue un rôle essentiel dans notre campagne et la lutte contre le virus", insiste-t-il.

La Commission européenne a annoncé ne pas vouloir renouveler ses contrats de livraison de vaccins auprès la société suédo-britannique après le mois de juin.

Fin avril, la Commission européenne a annoncé qu'elle engagerait une action en justice contre AstraZeneca pour ne pas avoir résolu les problèmes d'approvisionnement de son vaccin anti-corona.

Jusqu'au mois dernier, AstraZeneca avait livré un peu plus de 30 millions de doses de ce vaccin alors qu'elle aurait dû en livrer plus de 100 millions. D'ici la fin du deuxième trimestre, AstraZeneca prévoit d'avoir fourni 100 millions de doses, soit bien moins que les 300 millions qu'elle s'était engagée contractuellement à fournir.

La Commission a d'ailleurs introduit un recours en référé devant le Tribunal de Première Instance de Bruxelles dans cette affaire.