Vingt-quatre heures plus tard, la polémique autour du casting ministériel du MR est loin de retomber. Alors qu'il prévoyait de "dégommer" Valérie De Bue du gouvernement wallon pour y caser Denis Ducarme, Georges-Louis Bouchez s'est cogné à un décret sur l'équilibre des genres au sein de l'exécutif. Sur les huit ministres, minimum trois doivent être des femmes. Résultat : Valérie De Bue reste en place. Mais le mal est fait, et la colère n'est pas redescendue au MR depuis lors. Le président du parti libéral est en pleine tempête et il continue de subir les bourrasques.

Ce vendredi matin, les élues wallonnes (MR compris!) ont décidé de poser ensemble devant un objectif puis d'envoyer des messages lourds de sens à l'adresse de Georges-Louis Bouchez.

"Si certains pensent qu’ils peuvent faire sans nous, ils se trompent", assène la ministre PS Christie Morreale.

"Nous sommes plus qu'un quota!", réagit quant à elle la ministre Ecolo Céline Tellier.

A noter que Valérie De Bue y est allée de son tweet également avec un plus sobre "girls power".


C'est le ministre Jean-Luc Crucke, lui aussi membre du MR, qui a pris la photo "pour la bonne cause". Un véritable pied de nez à son président de parti.