Les sept partis de la coalition Vivaldi (socialistes, libéraux, verts et CD&V) ont continué à travailler discrètement sur la formation d'un gouvernement ce week-end. Ce lundi, les préformateurs Egbert Lachaert (Open VLD) et Conner Rousseau (SP.A) doivent se rendre chez le roi pour rendre leur rapport final. Il est prévu qu’un formateur soit nommé, qui sera vraisemblablement le futur Premier ministre.

Aucun compromis n'a pour l'instant été trouvé sur son identité.


Selon la VRT, les négociations ont été suspendues et "les négociateurs considèrent principalement le président de MR George-Louis Bouchez comme la cause des problèmes." 

Selon nos informations, plusieurs présidents de parti lui reprochent une attitude "peu constructive" qui ne rend pas les négociations faciles.