Alors que la question du port du voile refait surface dans la sphère politique depuis quelques semaines, Georges Dallemagne (cdH) partageait ses inquiétudes à ce sujet ce samedi dans le Grand Oral RTBF/Le Soir. De fait, selon lui le port du voile représente plus qu'un signe d'appartenance religieuse. " Si le voile n’était que la revendication d’une affirmation ou d’une religion, il ne poserait pas de problème. En fait, à travers le voile, il y a aussi une revendication politique, radicale, qui ne veut pas de notre modèle de société, ne veut pas de nos valeurs, et les combat", a-t-il ainsi partagé.

Dans un tweet, Joëlle Milquet a pris ses distances par rapport à cette déclaration qu'elle juge "excessive". "Cette manière simpliste de généraliser les choix d'un grand nombre de femmes belges comme synonymes d'un refus de nos valeurs et de notre société n'est juste pas acceptable et me fait penser à des propos extrêmes entendus ailleurs. Ce n'est en tous cas pas cela le cdH pour moi !!!", s'est-elle exclamée.