Politique belge C'est officiel, le PP n'est plus. Son ancien président, Mischaël Modrikamen, l'a fait savoir ce mercredi par voie de communiqué. " Je n'entends plus cautionner un système anti-démocratique qui a systématiquement exclu le Parti Populaire du débat politique et médiatique, a-t-il expliqué. Une telle attitude n’existe qu’en Belgique francophone. Elle sera une des causes de la séparation du pays et du déclin de la Wallonie et Bruxelles".

Modrikamen a également regretté que les " conditions d'un rassemblement avec la Liste Destexhe n'étaient pas réunies". 

La dissolution du Parti a été votée à l'unanimité des membres présents. Toutefois, Le Peuple continuera à paraître. 

Mischaël Modrikamen avait déjà annoncé, fin mai, qu'il quittait le parti. Une rumeur avait déjà circulé au sujet de la dissolution de la formation politique.