Alors que la rumeur court au sujet d'une réunion des missionnaires royaux Paul Magnette (PS) et Bart De Wever (N-VA) avec les libéraux cette semaine, à ce stade, aucun rendez-vous n'est agendé. "Pour l'instant, il n'y a rien de planifié", explique-t-on du côté des missionnaires.

Même son de cloche du côté libéral. Alors quid? En réalité, il semblerait qu'il était prévu depuis quelque temps déjà que les libéraux et le duo Magnette-De Wever se rencontrent cette semaine. Mais cela, c'était avant la claque infligée par le leader nationaliste flamand Bart De Wever, qui a mis une exclusive sur le MR de Georges-Louis Bouchez samedi dernier. Mais comme les Verts ont dit "a priori, c'est non" sur la base de la note qui leur a été présentée, forcément, les Bleus reviennent dans la course. C'est qu'avec les partis socialistes (PS et SPA), centristes (CDH et CD&V) et la N-VA, cela ne fait que 69 sièges sur 150. Et donc, il est logique que les bleus soient de nouveau sollicités. Mais comme le président du MR a vu rouge (vous suivez toujours?) après la sortie de Bart de Wever, on est plutôt sur le mode "Tu peux m'appeler, je ne t’appellerai pas'". Bref, "aucune réunion n'est pour l'instant fixée, mais cela ne signifie pas qu'il n'y en aura pas cette semaine".