Politique belge

Depuis au moins 7 mois, les sérieuses oscillations dans la position officielle fragilisent le PS. Elles traduisent une différence de positionnement manifeste entre les deux têtes pensantes du PS. Alors que les déclarations d’Elio Di Rupo fluctuent entre ouverture et fermeture, Paul Magnette n’a jamais varié d’un iota dans son franc rejet des nationalistes flamands.