Le conseil d'administration d'Enodia, maison-mère de Nethys, a rendu un avis conforme à la majorité pour la poursuite des négociations en vue de la vente de Voo au fonds américain Providence, indique l'intercommunale lundi en début de soirée. 

Après un positionnement favorable du PS, MR et d'Ecolo vendredi, à l'issue d'un CA suivi d'une AG, le conseil d'administration d'Enodia a donné son feu vert à la majorité (le PTB a vote contre ndlr.), lundi, à la vente de Voo par Nethys à Providence.

Le fonds américain avait accepté de renégocier les conditions de la vente et ces nouvelles conditions ont été présentées vendredi au CA, pour que les administrateurs en prennent connaissance durant le week-end.

Outre l'avis conforme, certaines conditions ont été ajoutées, indique Muriel Gerkens, administratrice Ecolo, notamment un renforcement du mécanisme de co-décision/veto et un rapport régulier par Nethys des procédures en cours. Le document sera à présent envoyé au ministre wallon des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne.

A l'époque, Voo avait été vendu au fonds américain Providence par le management de Nethys, dont Stéphane Moreau. Une vente qui avait été cachée à la maison-mère Enodia. L'acte a depuis été annulé par le gouvernement wallon mais Enodia a toujours l'intention de céder Voo à Providence, vu le contrat précédemment signé par l'ex-management et qui promettait Voo à Providence.