Le Gouverneur de la province Olivier Schmitz a suivi, comme on s’y attendait, la Cour Constitutionnelle.

Sans surprise, le gouverneur a validé les élections communales à Neufchâteau. Il a rendu sa décision, ce vendredi matin, au cours d’une audience au palais provincial d’Arlon. Cette fois, c’est officiel : on ne revotera pas à Neufchâteau.

Le suspense a, en réalité, pris fin le 6 février, date à laquelle la Cour constitutionnelle a répondu aux questions préjudicielles du gouverneur. Elle a, en effet, affirmé que les ressortissants étrangers n’ont pas été discriminés par rapport aux électeurs belges, même si, dans les faits, 200 d’entre eux n’ont pas pu s’inscrire sur le registre des électeurs car les délais impartis ne le permettaient pas.

Plus d’un an après les élections communales du 14 octobre 2018, le conseil communal va, enfin, pouvoir être installé. La majorité sera composée de Pour Vous et de la 3e Piste, alliés au lendemain du deuxième scrutin du 16 juin. Le groupe Agir Ensemble de Dimitri Fourny, bourgmestre sortant, sera relégué dans l’opposition.

Qui sera bourgmestre ? Yves Evrard, premier score de Pour vous, n’a pas encore pris de décision. S’il reste député wallon, c’est Michèle Mons delle Roche qui accédera au mayorat.

Quant au volet judiciaire, il n’est pas encore clos. 21 personnes, dont Dimitri Fourny et des membres de sa famille, restent inculpées dans le dossier de suspicion de fausses procurations. Des procurations irrégulières, en faveur de la liste Agir Ensemble, avaient, pour rappel, sur le plan administratif, entraîné l’annulation du premier scrutin.