Ecolo s'est réuni ce lundi matin pour son bureau de parti hebdomadaire. Dans un communiqué envoyé au terme de la réunion, les co-présidents appellent à reprendre les négociations au plus vite.

Jean-Marc Nollet et Rajae Maouane appellent "chacun des partenaires engagés dans la recherche d’une solution d’ici au 1er octobre à reprendre au plus vite les négociations sur le fond de telle sorte que l’engagement qu’ils ont tous pris au Parlement puisse se concrétiser."

Selon Rajae Maouane, “les Belges du Nord, du centre et du Sud du pays ne comprendraient pas et n’accepteraient pas un échec.”

Pour Ecolo, les travaux ont suffisamment avancé sous l’égide d’Egbert Lachaert, rejoint ultérieurement par Conner Rousseau, pour qu’un ambitieux accord soit trouvé et un gouvernement formé.

Pour rappel, les négociations ont été interrompues dimanche soir et plusieurs négociateurs ont incriminé Georges-Louis Bouchez, président du MR. Le Montois, de son côté, a estimé avoir défendu les idées libérales dans un accord qui pencherait beaucoup trop à gauche,

Pour les coprésidents d’Ecolo, “si elles sont importantes, les questions de personne ne peuvent prendre le dessus sur les enjeux de fond. (...) Ne gâchons pas cette chance unique de redonner une perspective d’avenir à notre pays".