Un Bruxellois de 25 ans, Norman, témoignera jeudi, auprès des Nations Unies, de la précarité des jeunes due au confinement et à la crise économique.

Il participera à la réunion en tant que représentant de la délégation belge, a annoncé le Forum des Jeunes (Fédération Wallonie-Bruxelles) dans un communiqué. Au vu de la pandémie, la conférence ne se tiendra pas au siège de l'ONU à New York, mais en ligne. Norman, ainsi que son homologue néerlandophone Reine Spiessens, s'exprimeront en direct sur Youtube, depuis Bruxelles. Ils aborderont la situation des jeunes sur le marché du travail, qui est déjà délicate en temps normal, mais qui est rendue davantage précaire suite à la pandémie.

Selon une étude de l'Organisation internationale du Travail (Nations Unies), un jeune sur six a arrêté de travailler depuis le début de la crise.

Cette intervention en direct de Norman apportera donc des réflexions en vue de solutions structurelles face à la précarité des jeunes.

Cet événement de l'ONU se penche tous les ans sur le suivi de l'application du développement durable, dans les différents pays. Cette année, le coronavirus a mis à jour l'agenda, et la conférence a pour sujet l'impact de la pandémie sur le développement durable. Norman et d'autres membres du Forum des Jeunes ont lancé une campagne en Belgique sur l'alimentation durable, pour réduire l'impact de la consommation de nourriture sur l'environnement, qui sera aussi présentée au forum de l'ONU.