Le vice-Premier ministre Alexander De Croo (Open Vld) quittera dimanche soir l'Afrique du Sud, où il effectue une visite de travail, quelques heures plus tôt que prévu. 

Dans un contexte de tensions au sein du gouvernement fédéral à propos du Pacte des Nations Unies sur les migrations, le libéral flamand a anticipé son départ afin de pouvoir prendre part au bureau de son parti prévu lundi en matinée. Au vu de l'actualité, la présence du ministre à cette réunion est souhaitable, a commenté son porte-parole.

La majorité fédérale est actuellement divisée sur l'attitude à adopter concernant le Pacte onusien. Le MR, l'Open Vld et le CD&V veulent approuver le texte comme le Premier ministre, Charles Michel, s'y est engagé le 27 septembre à la tribune de l'ONU.

La N-VA se déclare quant à elle opposée à ce pacte, dont elle affirme redouter les effets dans l'ordre juridique belge.

Des auditions à la Chambre avant un grand débat en séance plénière devraient se tenir sur le sujet cette semaine.