Sur Twitter, Philippe Close s'est montré interpellé par l'actuelle complexité administrative pour réaliser un test au Covid-19. "Ne serait-il pas temps de faciliter le testing en Belgique ? Sans RDV, sans ordonnance ? Mettre en place plusieurs points de dépistage rapidement. Ne serait-ce pas une manière complémentaire de contrôler l’évolution du COVID ? ", écrit-il sur son compte. Il ajoute ensuite : "Nous sommes disposés à aider avec nos 4 hôpitaux".

Lire également: Coronavirus: Bruxelles va-t-elle connaître le même sort qu’Anvers ?

Mardi, après une concertation avec la Commission Communautaire Commune et les représentants des fédérations d'hôpitaux et de médecins, le ministre bruxellois de la Santé, Alain Maron (Ecolo), a annoncé que la Région bruxelloise souhaite doubler la capacité de tests d'ici le début du mois de septembre, et si possible plus tôt, pour la faire passer de 2.000 à 4.000, voire 5.000 par jour.