Christine Defraigne, échevine de la Ville de Liège, ex-présidente du Sénat et candidate malheureuse à la présidence du MR, soutiendra Denis Ducarme dans le duel qui l'oppose à George-Louis Bouchez pour succéder à Charles Michel à la tête du parti, indique-t-elle dans Le Soir. 

Christine Defraigne avait envoyé 16 questions aux 2 candidats restant en course pour le second tour de l'élection. Après avoir reçu leurs réponses, elle a tranché et soutiendra Denis Ducarme sans pour autant donner de consigne de vote à ses électeurs.

"Il y a des prises de position avec lesquelles je suis plus en phase", justifie-t-elle, estimant notamment Denis Ducarme "plus humain, plus sincère dans ses avancées et sa volonté de rassembler, plus concret, avec une fibre sociale, une cohérence et un discours moins technocratique".

La semaine passée, George-Louis Bouchez est arrivé en tête des cinq candidats à la présidence du MR, avec 44,59% des votes valables, devant Denis Ducarme (25,12%), Christine Defraigne (14,01%), Philippe Goffin (11,22%) et Clémentine Barzin (5,05%). Ces deux derniers avaient déjà fait savoir qu'ils se rangeaient derrière M. Bouchez.

Un second tour est en cours. Le dépouillement des bulletins aura lieu le vendredi 29 novembre après-midi au siège du MR.