Après de longues heures de spéculations, le casting du nouveau gouvernement a été entièrement dévoilé. Comme l'avaient annoncé certains présidents de parti, cette nouvelle équipe ministérielle est composée de quelques surprises.

Le Premier ministre de ce gouvernement est, comme annoncé ce mercredi, Alexander De Croo.

L'Open VLD Vincent Van Quickenborne devient vice-premier ministre et il obtient le lourd portefeuille de la Justice. Eva De Bleeker devient secrétaire d'État au budget.

Le sp.a. de Conner Rousseau obtient le portefeuille "Santé et Affaires sociales". C'est à Frank Vandenbroucke que revient le poste. Retiré de la vie politique active depuis de nombreuses années, Vandenbroucke sera Vice-premier et ministre de la Santé publique et des Affaires sociales. Le sp.a obtient également la Coopération au développement. Meyriame Kitir sera l'autre ministre des socialistes flamands.

Pierre-Yves Dermagne (PS) devient Vice-Premier, ministre de l’Economie et du travail ; Karine Lalieux sera en charge des Pensions, de l’Intégration sociale, de la lutte contre la pauvreté et des personnes handicapées, elle sera également chargée de Beliris. Enfin, Ludivine Dedonder devient ministre de la Défense, première femme à occuper ce poste. Thomas Dermine, le bras droit de Paul Magnette, devient secrétaire d'État à la Relance, et à la Politique scientifique, en charge du Plan National d’Investissement Stratégique.

Christophe Collignon devient ministre du gouvernement wallon, en remplacement de Pierre-Yves Dermagne, en charge des mêmes compétences.

Le CD&V décroche deux beaux ministères régaliens : l’Intérieur, convoité par les socialistes et les libéraux, mais aussi les Finances. Les chrétiens-démocrates flamands obtiennent également le secrétariat d’État à l’asile et à la migration qui revient à Samy Mahdi. Les finances sont confiées à Vincent Van Peteghem, comme vice-Premier. Annelies Verlinden, avocate, est la surprise de ce gouvernement : elle obtient l’Intérieur. Le CD&V fait figure de grand gagnant de ces négociations. Joachim Coens a pris la décision courageuse de complètement renouveler les cadres et d’écarter des ténors..

Petra De Sutter et Tinne Van der Straeten seront les ministres écologistes flamandes de Groen au sein de la coalition Vivaldi, a décidé le bureau du parti "après un très long débat", annonce jeudi matin le député Kristof Calvo. Mme De Sutter obtient le portefeuille de la Fonction publique et des entreprises publiques et sera aussi vice-Première ministre. Mme Van der Straeten décroche quant à elle la compétence de l'Energie.

Ecolo prend la Mobilité et la SNCB, le Green Deal et un secrétaire d'État pour l'Égalité des sexes et la Diversité. Les militants du parti ont approuvé la désignation des ministres et du vice-premier ce mercredi soir. Ce sera donc Georges Gilkinet qui devient Vice-Premier ministre ainsi que ministre de la Mobilité. Zakia Khattabi sera la ministre de l'Environnement. Enfin, Sarah Schlitz sera secrétaire d'Etat à l'égalité des genres, des chances et de la diversité.

La présidence de la Chambre des représentants revient au PS, et celle du Sénat à l'Open VLD. Eliane Tillieux devient la première femme Président de la Chambre.

Le MR a communiqué ce jeudi matin le nom de ses ministres. Sophie Wilmès devient vice-Première et ministre des Affaires étrangères, Affaires européennes, commerce extérieur et institutions biculturelles. David Clarinval est ministre des classes moyennes, des indépendants, de l'agriculture et des affaires institutionnelles. Mathieu Michel, frère de l'actuel président du Conseil européen, devient secrétaire d'Etat à l'agenda digital. Il y a toutefois eu un imbroglio quant à la désignation de Denis Ducarme comme ministre wallon. Deux heures après l'annonce, Bouchez annonçait que Valérie De Bue gardait bel et bien sa place de ministre.