La note de formation du nouveau gouvernement contient une partie assez détaillée sur le "renouveau démocratique". Il y est notamment stipulé que "le gouvernement entend renforcer la confiance des citoyens dans la politique et l'idée qu'elle est une force positive, en faisant du renouveau politique et démocratique une priorité".

Cette volonté se concrétisera dans une série de réformes. Une loi permettra par exemple à une pétition de citoyens de donner lieu à des propositions d'initiative législative en Commission à la Chambre. 

Des "cabinets citoyens" ou des "panels mixtes" pourront aussi voir le jour à la Chambre. Ils permettront à des citoyens tirés au sort de formuler des recommandations à l'attention du pouvoir législatif. Le texte précise que "la participation des citoyens se fera toujours sur base volontaire". 

Parmi les autres mesures concrètes, le nouveau gouvernement entend abaisser l'âge de vote aux élections européennes à 16 ans. Le jeune qui souhaitera voter à ce scrutin devra s'inscrire au registre des électeurs de sa commune. S'il le fait, il sera soumis à l'obligation de voter. 

Pour éviter de connaitre une nouvelle période interminable de négociations, les membres de la Vivaldi vont également évaluer les règles pour la formation d'un nouveau gouvernement en prévoyant, par exemple, un délai officiel. 

Voir pages 70 à 72 du rapport :