Dans la catégorie tweet "gros kiss", les nominés sont… Philippe Moureaux (PS) pour son "Philippe aime sa sœur Delphine avec une passion qui le rend muet, c’est beau la famille"; Charles Michel (MR) avec "Si la stupidité était un art, Jan Peumans aurait la palme d’or !"; Yves Leterme (CD&V) et son mythique "Bonjour. Pas fermé l’œil après notre coup de fil… Bisous. Ps : coup dur, Ford" ( Tweet effacé !) et bien d’autres encore. Tension, excitation, suspense and the winner is…

Remettre des prix à nos élus politiques, singulièrement à ceux qui ont marqué l’année écoulée de leur verve (ou pas) le tout sur un ton décalé, voilà à quoi s’attelleront les journalistes politiques, humoristes et caricaturistes les plus influents du moment ce jeudi 5 septembre en soirée. Fruit d’un partenariat entre la RTBF, "La Libre Belgique" et "Paris Match", cette "cérémonie des Albert", une toute première, aura lieu cette année dans les locaux ertébéens. Une soirée festive et se voulant décontractée - diffusée en direct sur les ondes de La Première dès 19h30 et sur le web - au cours de laquelle nos hommes et femmes politiques se verront "honorés" (tout est relatif) pour leurs bonnes formules, tweets qui "clashent", petites phases qui tuent et autres petites pépites qui on fait frémir la vie politique de ces derniers mois.

Une soirée de détente "à la belge"

"Notre ambition est de faire de cette soirée un événement qui soit à la fois pertinent et impertinent ", expose Corinne Boulangier, directrice de La Première et aux commandes de la soirée. L’idée, c’est vraiment de décerner à nos politiques des prix de manière piquante mais bienveillante tout de même, de saluer en un clin d’œil plein d’auto !dérision la rentrée politique, le tout dans une ambiance de détente à la belge mais avec ce mélange de sérieux et de distance qui nous caractérise. Bref, d’être sérieux sans se prendre au sérieux."

Pour ce faire, huit catégories au programme : 

1. la petite phrase assassine. 

-   Bart De Wever (NVA) au Cercle de Lorraine : « Je ne veux plus aller dans un château et me mettre autour de la table avec le PS et constater qu’on va revivre cette époque de 2007 à 2010, il faut un changement profond ! Pour citer mon ami Didier encore une fois, il a quand même posé la question : Est-ce qu’on vote pour le PS parce qu’on est pauvre ou est-ce que c’est l’inverse ? » (JT 06.03.2013)

-   Marcel Cheron (Ecolo) flingue Willy Borsus (MR) et les éoliennes au passage : «  M. Borsus pour moi c’est un peu une éolienne politique,  il brasse beaucoup de vent mais ne produit rien, il dit tout et son contraire…  » (Matin Première, 18.04.2013) 

- Olivier Maingain (FDF) flingue Olivier Deleuze (Ecolo) : le maïorat de Watermael-Boitsfort échappe à Martine Payfa après les élections communales au profit de Deleuze : « Cet accord a été confirmé, il a été conclu dans la suite des accords institutionnels, c’était le susucre à donner à Ecolo pour lui donner la satisfaction de participer aux accords institutionnels, il lui fallait cette symbolique d’un premier bourgmestre à Watermael-Boitsfort. Et bien il y a un bourgmestre contre nature , un OGM de la politique qui arrive à Watermael-Boitsfort» (Matin Première,15.10.2012) 

- Louis Michel (MR) : « Il y a un socialisme quand même modéré, un socialisme utile.  Je pense que Monsieur Magnette le fait avec un excès de langage et de concept qui effraie. Voilà c’est son droit, mais c’est vraiment une alliance objective avec la N-VA.  »  (L’indiscret, 23.07.2013)   

- Benoît Lutgen (CDH) : «  C’est l’élixir du Dr Mabuse ce que Monsieur De Wever propose le confédéralisme » (L’indiscret, 13.01.2013) 

2. La phrase Allô quoi… !

- Elio Di Rupo à la tribune de la Chambre  : «  bababababa, oui oui oui… is het duidelijk genoeg  ? Ik ben blij »

Laurette Onkelinx (PS): « Je résumerais en disant que les préliminaires c’est peut-être agréable mais maintenant il faut passer à l’acte » (JT 04.11.2012) 

- Maggie De Block (OpenVLD) «Ce que j’adore en politique, c’est qu’on peut dire n’importe quoi… » Ah ben ça c’est une conclusion étonnante ». (L’invité (RTL-TVI),03.03.13)  

- André Antoine (CDH) à propos du budget: « Vous savez, lorsqu’il n’y a plus de vent de croissance dans les voiles, il faut sortir les rames  » (Matin Première,05.09.2012) 

- Rudy Demotte (PS) : phrase obscure par un spécialiste du genre à propos d’Horizon 2022  : « Cette dynamique est une forme de matrice dans laquelle les autres plans devront s’inscrire » (Matin Première, 23.07.2013) 

3. Le tweet "gros kiss"

- Philippe Moureaux (PS) (18.06.2013) : « Philippe aime sa soeur Delphine avec une passion qui le rend muet, c'est beau la famille »

- Charles Michel (MR) (16.05.2013) : « Si la stupidité était un art, Jan Peumans aurait la palme d’or ! »  

- Yves Leterme (CD&V), (?.10.2012) : «Bonjour. Pas fermé l’œil après notre coup de fil… Bisous. PS : coup dur, Ford » (Tweet effacé !)

- Vincent Kompany à Bart De Wever (16.10.2012) : «  La Belgique est à tout le monde, mais ce soir surtout à nous ».

- Paul Furlan (PS) (17.06.2013) : « Un buzz pour moi dans La Libre. La leçon : si tu veux qu’on parle de toi vaut mieux dire une connerie que porter une réforme ! »

4. Le tweet "gros clash"

- Philippe Moureaux (PS) (26.04.2013) : « Si je dis que la ministre de l’Intérieur est un moulin à vent sans grand contenu, suis-je machiste ? »

- Fadila Laanan (PS) à Jean Quatremer (31.05.2013) : « Vous allez tous nous traiter de mal poli ! Ce serait bien d’arrêter ces raccourcis non ? Ou d’aller voir l’herbe verte ailleurs ? »

- Alain Destexhe (MR) à Matthieu Daele (Ecolo) (17.07.2013) : « En jeans, chemise à carreaux et baskets au parlement, un jour tu viendras en maillot et tee-shirt ? »

  Réponse de Matthieu Daele (Ecolo) à Alain Destexhe (MR) (17.07.2013) : « On se fait une fixette vestimentaire? Les vacances te feront du bien. N’oublie pas de venir travailler à la rentrée » 

- Christos Doulkeridis (Ecolo) à Alain Destexhe (MR) (06.05.2013) : « Faites avancer un seul dossier concret pour les gens et on en reparle. Mm votre parti n'ose pas vous confier des responsabilités » 

- André Flahaut (PS) à André Antoine (CDH) (29.04.2013) : « L’orgueil n’est-il pas péché mortel » à propos d’un article de L’avenir « André Antoine : Etre créateur de solutions pour le Brabant wallon »

5. Le poids des mots

- Eric Van Rompuy, CD&V : « En écoutant le discours du Roi, je songeais au football et me disais qu'Albert II venait de donner un centre qui allait permettre à De Wever de marquer un but de la tête » 

- Céline Frémault, CDH : « Quand on engage une femme, on opère un jugement sur ce qu’elle a réalisé jusque-là ; quand on engage un homme, on lui demande ce qu’il va faire. » 

- Georges Gilkinet, Ecolo : « On ne peut pas dire que ça n’avance pas, mais le processus est, il est vrai, particulièrement lent. Il arrive même que l’on avance à reculons »

- Yves Leterme, CD&V : « Si j’étais mort, serais-je au paradis ou en enfer ? Je n’en sais rien » 

- Herman van Rompuy, président CE : « J'espère qu'en fin de mandat, Elio Di Rupo recevra les mêmes applaudissements. Il faut toujours se méfier des applaudissements » 

6. Le choc des photos

- Michel Daerden (PS) redescend dans l’arène après ses fameuses photos en César


- Elio Di Rupo qui construit la Belgique en Légo


- Joëlle Milquet (CDH) déménage du CDH


- Elio Di Rupo (PS) et ses pansements 


- Elio Di Rupo (PS) et Didier Reynders (MR) au parlement 


7. L’effet d’annonce

- Jean-Marc Nollet (Ecolo): "Il y aura 100 postes de chercheurs en plus dès 2014" : 21 mai 2013 dans La Libre
Le ministre Nollet annonce la création d’un nouveau fonds dédié à la recherche. Et promet une enveloppe budgétaire FNRS pérenne et indexée à partir de 2014.

- Benoît Lutgen (CDH)  "Pourquoi pas créer une nouvelle ville en Wallonie? Il y a de l'espace! Il y aura 400.000 Wallons en plus dans les dix ou quinze ans."

- Fadila Laanan (PS): « En période de crise, c’est normal : combat de pauvres »,
Dans le contexte de crise budgétaire, le chapitre des subventions aux théâtres est explosif. A l’automne, la décision de la ministre de la Culture Fadila Laanan de couper presque 50 % des aides ponctuelles aux projets théâtraux avait mis le feu aux poudres. Elle touchait directement à l’emploi et à l’avenir des jeunes comédiens et metteurs en scène. Une mobilisation sans pareille avait conduit à supprimer la mesure et à reconduire les aides ponctuelles aux projets au niveau de 2012, soit 1,260 million d’euros.

- Annemie Turtelboom (OpenVLD): « Mon département va débloquer un budget de 800 000 euros pour installer des portails de détection de métaux pour scanner les détenus »
Le week-end du 14 avril 2013, la ministre de la Justice Annemie Turtelboom annonçait que son département débloquerait un budget de 800.000 euros pour installer des portails de détection de métaux pour scanner les détenus avant et après leur promenade au préau.

- Le gouvernement wallon : « Le gouvernement ou son délégué peut, pour inconduite notoire ou négligence grave, suspendre ou révoquer le bourgmestre, qui sera préalablement entendu. La suspension ne peut excéder trois mois » au sujet du cas de Philippe Mettens (PS), qui cumulait les fonctions de bourgmestre de Flobecq et de haut fonctionnaire. La révocation de Mettens sera finalement suspendue par un arrêt du Conseil d’Etat.

8. "ils l’ont dit, ils l’ont fait".

- Elio Di Rupo et les 6 présidents de partis du gouvernement (10 juillet 2013)
« Je suis heureux de vous annoncer que nous avons aujourd'hui un accord sur l'ensemble des textes juridiques qui mettent cette grande réforme de l'Etat en œuvre »

- Sabine Laruelle (MR): « Une avancée historique. Après 9 ans de travail acharné, je suis heureuse d'obtenir une première égalisation totale. »
Le 21 décembre 2012, un accord permet une égalisation de la pension minimum au taux ménage des indépendants avec celle des salariés. 

- Monica De Coninck (SPA): « En Belgique, les partenaires sociaux travaillent pour l'instant sur un dossier important: l'harmonisation des statuts des ouvriers et des employés. J'espère sincèrement qu'ils aboutiront à un accord afin d'en finir avec cette distinction qui n'a plus lieu d'être aujourd'hui. »
Accord bouclé début juillet

- Melchior Wathelet (CDH): « Le kern m'a suivi dans mon approche diversifiée qui vise à répondre aux besoins énergétiques de la Belgique sans perdre de vue le prix pour les consommateurs et les entreprises. : 5 juillet 2013 : le kern adopte de le plan énergie de Melchior Wathelet

- Johan Vande Lanotte (Sp.a), déclarait en 2012: « L’ensemble du marché belge doit fonctionner correctement, au profit du consommateur. C’est son plein droit. »
 Il s'était engagé, dans le secteur des télécoms à faire baisser les prix et à permettre aux clients de changer d'opérateur au bout de 6 mois de contrat. 

Un an plus tard, dans le segment mobile, les résultats ont été immédiats. Au mois octobre 2012, 160 000 personnes ont changé d’opérateur, contre 70000 le mois précédent. Cette concurrence a fait pression sur les prix qui ont baissé de 20 % en un an dans la téléphonie mobile. Petit bémol, le fixe et ses fameux packs (télévision, internet, téléphonie fixe) ont échappé à cette baisse des prix.