Environ 2.400 personnes hospitalisées, plus de 600 personnes en soins intensifs. "Les chiffres sont là", a constaté ce mercredi Rudi Vervoort dans la matinale de Bel RTL. Une situation synonyme d'un durcissement des mesures inévitable, selon le ministre-président de la Région bruxelloise. "Si on ne prend pas de mesures rapides et fortes, on va se retrouver devant un encombrement du système hospitalier et plus spécifiquement des soins intensifs. Il faut donc des mesures fortes, équilibrées et limitées dans le temps".

Sur la table ce mercredi se trouvent l'enseignement, les commerces non-essentiels et les métiers de contact, confirme Rudi Vervoort. Pour le ministre président, les mesures prises aujourd'hui vont à nouveau devenir une "réalité compliquée pour les personnes touchées". C'est pourquoi, celui-ci insiste sur la nécessité de "mesures limitées dans le temps". Selon lui, il faut "maintenir l'objectif de réouverture de l'horeca au mois de mai".

L'enseignement à nouveau au centre des discussions

Il s'agit donc d'agir maintenant, entre autres dans l'enseignement, pour lequel une interruption de trois semaines est prônée par plusieurs experts. "La question est surtout de savoir quelles mesures vont être prises la semaine prochaine étant donné qu'il y a les vacances de Pâques la semaine suivante", précise Rudi Vervoort. Le comité de concertation d'aujourd'hui doit déterminer quelles nouvelles mesures vont être prises et à quels degrés celles-ci vont s'appliquer. Il assure néanmoins que la garderie des enfants est indispensable et sera maintenue.

Pour le ministre-président, il n'est pas non plus question de limiter les déplacements.

Un Comité de concertation avait eu lieu vendredi dernier, n'aboutissant cependant qu'à des mesures limitées: un report du "plan plein air" et des précautions supplémentaires dans l'enseignement. Face aux chiffres de contamination jugés inquiétants par experts et politiques, il a rapidement été décidé de convoquer un nouveau "Codeco" ce mercredi matin, à 9h00, pour réévaluer la situation et les réponses possibles.

Lors du Comité de concertation de ce mercredi, Rudi Vervoort a annoncé que les mesures actuellement en vigueur à Bruxelles allaient être certainement prolongées.