Il ne veut pas retirer un élément de l'accord général conclu à propos de la rentrée scolaire. L'accord prévoit d'imposer le port du masque aux élèves en classe dans l'enseignement secondaire lorsque s'enclenche le code jaune, avec des exceptions pendant les pauses ou les activités sportives.

Les députés CD&V Jo Brouns et Loes Vandromme, membres de la commission de l'Enseignement du parlement flamand, plaident pour l'abandon du masque lorsque certaines conditions sont remplies, par exemple une bonne ventilation des locaux.

"Rien n'est définitif, certainement en ces temps de coronavirus. Mais nous avons un accord largement soutenu. En retirer un élément maintenant remet l'ensemble en cause, et on peut tout recommencer. L'essentiel pour moi, c'est que le moins possible d'écoles doivent reprendre en (code) orange", a expliqué le ministre.

Quatre codes ont été élaborés pour organiser l'enseignement, qui vont du vert au rouge en passant par le jaune et l'orange en fonction de la situation épidémiologique.