Alexander De Croo (Open VLD) était souriant à l’entame de la conférence de presse qui suivait le Comité de concertation de ce vendredi. Et pour cause, la situation épidémiologique continue de s’améliorer, ce qui permet d’amorcer la première phase du "plan été".

Précisant que 53 % de la population avait été vaccinée (1re dose), le Premier ministre n’en appelle pas moins à la prudence, car le virus reste bien présent sur le territoire. Alexander De Croo a toutefois tenu un discours positif, ravi de présenter de belles perspectives pour le secteur Horeca et pour les voyages principalement. Le Premier ministre a également prodigué dix conseils aux Belges pour "profiter de l’été (car) nous avons droit à de bons moments".

Ces mesures entrent en vigueur le 9 juin et seront d’application jusqu’au 30 juin selon l’arrêté ministériel qui a été publié au Moniteur belge.

1. Le secteur Horeca pourra ouvrir de 5 h à 23 h 30

Les établissements du secteur Horeca pourront accueillir des clients en intérieur, et non plus exclusivement en terrasse. Les heures d’ouverture et de fermeture ont été harmonisées : dès le 9 juin, les cafés et les restaurants peuvent ouvrir de 5 h du matin à 23 h 30. Un maximum de quatre personnes par table est autorisé. Repas et boissons peuvent être livrés jusqu’à 23 h 30, alors que l’interdiction générale de la vente de boissons alcoolisées entre 22 heures et 5 heures sera levée.

2. Fini la bulle de "1", il sera possible de recevoir quatre personnes à la maison

La bulle de "1" n’existe plus puisqu’il sera désormais possible de recevoir quatre personnes à la maison. Si les règles sanitaires - comme la distanciation d’1,5 m - restent d’application, Alexander De Croo a précisé, dans ces "dix conseils", que le port du masque ne sera plus obligatoire en cas de réunion avec un groupe de personnes entièrement vaccinées (à savoir ayant reçu les deux doses de vaccin depuis au moins quinze jours).

3. La règle du télétravail légèrement assouplie

Il sera possible de retourner sur son lieu de travail un jour par semaine. Un maximum de 20 % des personnes pour lesquelles le télétravail à domicile est obligatoire pourront être présentes simultanément au bureau. Une règle qui varie toutefois pour les PME comptant moins de dix personnes employées pour lesquelles un maximum de 5 personnes pourront être présentes au bureau. La règle du télétravail pourra encore évoluer, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

4. La quarantaine de retour de voyage (presque) supprimée

L’un des points les plus commentés - mais aussi le plus attendu à l’approche des vacances d’été - concernait l’organisation des voyages. Les règles varient en fonction de divers critères.

Si vous revenez d’un voyage dans un pays en zone verte ou en zone orange, il n’y aura plus de quarantaine à respecter.

Concernant le retour d’une zone rouge, le respect d’une quarantaine ne sera pas obligatoire si une des trois conditions suivantes est remplie.

La première : être entièrement vacciné depuis au moins quinze jours.

La deuxième : présenter un test PCR négatif réalisé dans les 72 heures.

La troisième : présenter un "certificat de guérison" précisant qu’on a guéri du Covid et qu’on est porteur d’anticorps.

Ces assouplissements sont d’application pour les pays de l’Union européenne où sera utilisé un "certificat vert Covid". Alexander De Croo a d’ailleurs rappelé que les voyages hors de l’Union restent fortement déconseillés. Les assouplissements appliqués en Belgique ne doivent pas non plus dissuader les voyageurs de s’informer des règles en vigueur dans les pays de destination, a prévenu le Premier ministre.

Par ailleurs, toute personne (même vaccinée) qui revient d’une zone à haut risque devra effectuer une quarantaine de quinze jours. L’objectif est d’éviter d’importer un nouveau variant. L’accès au territoire belge est d’ailleurs interdit aux personnes résidant dans ces pays à haut risque.

5. Plus de libertés pour les cultes, les sports, les marchés et le shopping

Selon l’arrêté ministériel, il sera désormais possible de faire du shopping à deux (sans compter les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans et les accompagnateurs de personnes ayant besoin d’une assistance). Il n’y aura plus de limite de temps pour visiter les marchés et les foires et les magasins de nuit pourront rester ouverts jusqu’à 23 h 30.

Un maximum de 50 personnes à l’intérieur ou de 100 personnes à l’extérieur est autorisé à participer à des compétitions sportives et à des entraînements non professionnels.

Enfin, concernant les cérémonies, un maximum de 100 personnes (sans compter les enfants jusqu’à l’âge de 12 ans, l’officier de l’état civil et le ministre du culte) peuvent être présentes pour un mariage civil ou religieux ou tout autre exercice du culte. Pour les funérailles et les crémations, le maximum de l’assistance a également été fixé à 100 personnes.