La ministre fédérale Maggie De Block ne considère pas que l'éventuelle formation d'un gouvernement d'urgence soit une solution pour sortir de l'impasse politique actuelle.

"On peut dire ce que l'on veut, mais un gouvernement d'urgence doit toujours avoir une majorité à la Chambre, donc je ne vois pas bien la différence", a commenté la libérale flamande jeudi sur le plateau de Villa Politica (VRT).

Pour elle, c'est d'un gouvernement de plein exercice que la Belgique a besoin "car il y a pas mal de choses qui arrivent vers nous". En charge de la Santé et de la Migration, Mme De Block a deux fers au feu actuellement: le coronavirus et la crise à la frontière entre la Grèce et la Turquie.

La ministre était interrogée sur les rumeurs qui circulent ces derniers jours selon lesquelles les deux chargés de mission royaux Patrick Dewael et Sabine Laruelle chercheraient à former un gouvernement d'urgence, lequel pourrait au moins s'occuper d'élaborer un budget et de prendre des mesures contre l'épidémie de coronavirus. Il pourrait s'agir d'un élargissement du gouvernement démissionnaire MR-Vld et CD&V aux socialistes et écologistes.

Interrogée sur la nécessité, à ses yeux, de voir le futur gouvernement aussi jouir d'une majorité flamande à la Chambre -donc avec la N-VA-, Mme De Block a indiqué vouloir s'en tenir à "une majorité à la Chambre".