Le ministre de la Santé Frank Vandenbroucke (sp.a) a clairement indiqué dimanche à "De Zevende Dag" sur Eén que nous ne pourrons pas célébrer Noël de manière traditionnelle cette année. Annelies Verlinden (CD&V), ministre de l'Intérieur, ne veut pas non plus faire de promesses qui ne pourront pas être tenues. Les mesures de lockdown actuelles dureront jusqu'à la mi-décembre. Mais il est loin d'être certain qu'un assouplissement majeur se produira. "Notre situation est bien pire que celle de l'Allemagne et pire que la situation britannique", a indiqué le ministre Vandenbroucke sur la gravité de la situation en Belgique.

"Nous souhaitons pouvoir rendre Noël magnifique", a déclaré le vice-premier ministre du sp.a, mais il ne considère pas qu'une fête avec tous les neveux, nièces, grands-parents et tantes soit réalisable. "Une si grande réunion est "improbable". On fêtera Noël, mais autrement."

Interrogé sur la durée du lockdown, Vandenbroucke a botté en touche: "Je n’ai pas dit que cela allait durer 8 semaines. J’ai dit qu'on devait se préparer à un marathon".