Renseignements pris à bonnes sources, on a appris que la demande concernait la députée DéFI Joëlle Maison, laquelle a confirmé l'information à l'agence Belga. Selon celle-ci la demande est fondée sur une infraction de roulage. Précisant être demandeuse de sa levée d'immunité pour pouvoir s'en expliquer, Mme Maison a précisé qu'ayant renoncé à la voiture depuis quelques années, elle avait emprunté une voiture à une amie très proche pour prendre livraison de colis encombrants dans un commerce.

Elle a ajouté avoir été verbalisée pour avoir rangé, pour une courte période, la voiture en partie sur un emplacement de taxis, une infraction qu'elle ne conteste nullement.

Le véhicule n'était plus en ordre d'assurance depuis quelques mois, ce qu'elle ignorait au même titre que la propriétaire du véhicule en instance de séparation. C'est cet aspect infractionnel qui est à la base de la demande de levée de l'immunité de la députée.