Les commissions délibératives entre parlementaires et citoyen(ne)s seront bientôt une réalité au parlement bruxellois. Il s'agit d'une première à être institutionnalisée en Belgique. Les groupes de la majorité (PS, Ecolo, Défi, Groen, Open VLD et one.brussels-sp.a) et plusieurs groupes de l'opposition (Agora, DierAnimal, CD&V, cdH), ont approuvé, au sein de la commission spéciale du Règlement présidée par Rachid Madrane (PS), une proposition de modification du règlement initiée dans ce sens par les écologistes.

Pour les Verts, ces commissions délibératives constituent une des réponses à la crise de la représentation politique actuelle.

Grâce à cette réforme, 1.000 personnes pourront désormais aussi proposer au parlement des sujets de discussion, qui pourront être abordés au sein d'une commission parlementaire réunissant parlementaires et citoyen(ne)s et dont l'objectif sera d'élaborer des recommandations à l'attention du parlement.

Cette innovation est l'aboutissement d'un travail commun entamé sur base d'un texte initial de la députée bruxelloise Ecolo Magali Plovie déposé en 2017. Avec cette proposition, les partis co-signataires du texte souhaitent que le parlement soit, encore davantage qu'hier, la maison des citoyens.

Le parlement doit à présent élaborer un vade-mecum relatif aux modalités opérationnelles du dispositif. La première commission délibérative devrait voir le jour d'ici la fin de l'année 2020 ou le début de l'année 2021.