Une vidéo jugée de mauvais goût a été postée sur les réseaux sociaux par les jeunes CDH du Brabant wallon, avant d'être supprimée aussitôt.


Pourrez-vous la visionner sans sourciller? Le clip de moins d'une minute partait d'une bonne intention. Celle de dénoncer l'abandon des animaux à l'aube des départs en vacances, et sensibiliser les citoyens au bien-être de ces êtres vivants. Un message bienveillant totalement éclipsé par la forme employée.

Dans la mise en scène, un jeune affilié CDH tient son homologue féminine en laisse. Celle-ci adopte une posture canine, à quatre pattes, une laisse autour du cou. "Allez sale clebs, avance", lance-t-il. L'homme feint alors de l'attacher à un arbre, avant de s'exclamer: "Une bonne chose de faite, que les vacances commencent." Le spectateur assiste au démarrage en trombe du supposé vacancier, avant que la caméra ne s'arrête sur la jeune actrice et zoome sur la bouille attristée de cette dernière. Elle pleurniche et mime l'animal qui pleure le départ de son maître.

Un clip qui n'a pas échappé au regard critique des internautes. Nombre d'entre eux la jugent sexiste, de mauvais goût.

Face au bad buzz, les jeunes CDH ont été contraints de retirer la vidéo de leur page. "Les bonnes intentions ne font pas toujours la bonne communication! Mathieu et Aurore l’ont bien compris en retirant leur vidéo (initiative personnelle!) sur le bien-être animal. Parlons à présent du fond !", a commenté Christophe De Beukelaer, le président des jeunes CDH sur Twitter. Mais comme sur internet, rien ne disparaît jamais vraiment, les images ont été enregistrées et republiées sur la toile.