Elle devait notamment se pencher sur la liste des comorbidités donnant accès à une vaccination prioritaire ainsi que sur l'impact de la décision de réserver, pour l'instant, le vaccin AstraZeneca aux moins de 55 ans, faute de données suffisantes pour les plus âgés.

Aucune avancée n'a finalement été enregistrée, les questions étant renvoyées à la Task force Vaccination, dont une réunion est prévue ce mercredi soir.

Une décision est toutefois attendue "pour la fin de la semaine".