Responsable de l'enseignement francophone, Pierre-Yves Jeholet s'est dit "ouvert au débat" concernant le port du masque obligatoire dans les écoles.

Il a tout d'abord tenu à rappeler que si ces dernières avaient pu rouvrir, c'était uniquement à certaines conditions imposées par les experts: "Si nous avons pu passer en code jaune dans l'enseignement obligatoire, c'est-à-dire un retour des enfants 5 jours par semaine, c'est grâce à certaines contraintes. Notamment le port du masque."

Il s'est dit toutefois "ouvert au débat": "Des experts ont exprimé l'avis selon lequel il serait peut-être utile de ne plus obliger le port du masque dans la cour de récréation, voire même dans les classes".

Cependant, il a prévenu qu'il ne prendra pas le risque d'un passage en code orange dans l'enseignement: " L'objectif n'est pas un renvoi des élèves à la maison. Le but de notre gouvernement est que chaque élève puisse retrouver le chemin de l'école et puisse avoir des cours en présentiel avec un professeur", a-t-il expliqué.