Leopold Lippens est décédé ce vendredi 19 février à l'âge de 79 ans, des suites d'une longue maladie. Le monde politique n'a pas tardé à réagir à l'annonce du décès du tonitruant bourgmestre de Knokke.

Le bourgmestre d'Uccle, Boris Dilliès, a rendu hommage au "visionnaire, sans langue de bois, amoureux de sa cité qu'il a tant fait évoluer". "Il faisait entièrement corps avec sa fonction de bourgmestre, toutes mes pensées à ses proches et concitoyens", a écrit le vice-président du MR bruxellois.



"Un visage bien connu de la Côté nous quitte" , a commenté le président de l'Open Vld, Egbert Lachaert. Le libéral flamand a apporté son soutien à la famille et aux proches du bourgmestre de Knokke sur Twitter.



Le président du CD&V, Joachim Coens, a également regretté le décès de celui avec qui "il a toujours été agréable de collaborer". "Visionnaire et entièrement dévoué à sa commune", a ajouté le leader des chrétiens-démocrates flamands. "Beaucoup de force à sa famille et aux habitants de Knokke. Merci M. le bourgmestre Lippens."



"Au revoir cher collègue", a réagi Bart Tommelein. Le bourgmestre d'Ostende a tenu à présenter ses condoléances à la famille de M.Lippens et aux habitants de sa commune, tout en saluant la franchise dont le défunt bourgmestre de Knokke faisait preuve.


Georges-Louis Bouchez a à son tour loué le "franc-parler inégalé" de M. Lippens. "Condoléances à la famille de celui qui a développé sa commune de Knokke de façon hors du commun pour en faire cette référence", a écrit le président du MR sur Twitter. "Un homme à la vie romanesque. Une certaine incarnation de la Belgique également. Au revoir Léopold Lippens."



"La politique belge perd une légende", a commenté le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne. Le libéral flamand a souligné le "bourgmestre si particulier" qu'était Leopold Lippens. "Proche de ses habitants, avec une vision audacieuse", a-t-il ajouté. 



De son côté, Hilde Crevits a également fait part de son émotion. "Nous avons partagé tellement de beaux moments. Nous avons réalisé tellement de choses ensemble pour la commune de Knokke qu'il aimait tant", a relaté Mme Crevits sur Twitter. 


Interrogé par nos confrères de HLN, le gouverneur de la province de Flandre Occidentale, Carl Decaluwé, a estimé que la Belgique "perdait un monument". "Je suis surpris par ce décès", a-t-il admis. "Je savais qu'il était fort malade, mais je lui ai encore parlé au téléphone il y une dizaine de jours." Reconnaissant que le bourgmestre de Knokke était une personnalité "controversée", M. Decaluwé n'a toutefois pas tari d'éloges à son sujet. "C'était un bourgmestre reconnu internationalement. Il y a un an et demi, il était sur un terrain de golf avec Donald Trump", a-t-il ajouté.