Le Conseil national de sécurité qui se tient ce mercredi a également abordé la question des cérémonies de la fête nationale du 21 juillet, qui seront adaptées en raison de la crise sanitaire.

Si un scénario alternatif est encore à l'étude, des premières décisions ont été prises. 

Un hommage sera rendu aux victimes du Covid-19, ainsi qu'aux diverses professions qui se sont retrouvées en première ligne lors de la crise du coronavirus. 

Le traditionnel défilé militaire prendra une tournure différente cette année, en conformité avec les règles sanitaires. 

Les festivités au Parc et le feu d'artifice n'auront pas lieu, mais différentes prestations artistiques se dérourelont en différents lieux du pays. Elles seront transmises en direct à la télévision pour que chaque citoyen puisse en profiter.