L’installation d’un gouvernement fédéral de plein exercice, mardi, a quelque peu modifié la composition de la Chambre des représentants. Dix nouveaux députés fédéraux (sur 150) ont prêté serment en début d’après-midi.

La loi interdit le cumul député-ministre. Cela dit, si un député nouvellement élu est déjà membre du gouvernement sortant (en affaires courantes) avant les élections, il continue à assumer ses fonctions exécutives jusqu’à la mise en place d’un nouveau gouvernement. Depuis les élections, et au gré de divers remaniements ministériels, ils étaient dix dans ce cas. Dix ministres à présent pleinement investis dans le gouvernement Wilmès II, copie conforme de Wilmès I, qui ont donc cédé leur place à leur suppléant.

  • Le MR compte ainsi six nouveaux parlementaires fédéraux : Nathalie Gilson (qui supplée la Première ministre Sophie Wilmès), Benoît Friart (à la place de Denis Ducarme), Isabelle Galant (pour Marie-Christine Marghem), Christophe Bombled (pour David Clarinval), Magali Dock (pour Philippe Goffin) et Mathieu Bihet (pour Daniel Bacquelaine). 
  • Ils sont deux à l’Open VLD : Tania De Jonge (qui remplace Alexander De Croo) et Bram Delvaux (pour Maggie De Block). 
  • Enfin, deux aussi au CD&V : Sammy Mahdi (pour Koen Geens) et Bercy Slegers (pour Nathalie Muylle).