La Secrétaire d'État à la Protection des consommateurs, Eva De Bleeker, conseille aux consommateurs qui avaient réservé un voyage de modifier la réservation de leur voyage ou de demander un remboursement.

Les consommateurs ont plusieurs possibilités, selon le communiqué de la Secrétaire d'Etat. Ils pourront notamment reporter leur voyage à une date ultérieure, lorsqu'il sera possible de voyager en toute sécurité. Dans de nombreux cas, l'agence de voyage propose spontanément de le faire. Si le voyage rebooké ne peut pas avoir lieu non plus, le consommateur pourra, aussi à ce moment-là, demander un remboursement ou accepter un coupon, précise encore Mme De Bleeker.

Les clients dont les vacances ont été annulées peuvent, en vertu de la loi, demander le remboursement. L'organisateur de voyages est alors tenu de rembourser l'argent dans les 15 jours suivant l'annulation d'un voyage à forfait.

L'organisateur de voyages peut également offrir un coupon. Les voyageurs ont le choix de l'accepter, mais ne sont pas obligés de le faire, rappelle la Secrétaire d'Etat. Les coupons qui sont offerts à l'heure actuelle diffèrent des vouchers corona qui ont été émis entre le 20 mars et le 19 juin. Les coupons qui sont émis à l'heure actuelle ne sont pas toujours couverts par l'assurance de l'organisateur de voyages. Cela dépend des conditions figurant sur le coupon. Cela signifie qu'en cas d'insolvabilité de l'organisateur de voyages (par exemple en cas de faillite), le voyageur ne pourra pas récupérer la valeur du coupon.