Au cours d'une visite dans un centre de vaccination à Maasmechelen ce jeudi, Wouter Beke n'a pas pu cacher son agacement envers la firme américaine Moderna, comme l'écrit Het Belang van Limburg . Le ministre s'est dit conscient des difficultés dans la campagne de vaccination. "Nous espérons que toute la Flandre puisse être vaccinée en 30 à 40 jours. Le seul problème, ce sont les vaccins. Nous analysons la situation semaine par semaine. J'espère que le volume augmentera après les vacances de Pâques. Tu ne peux pas faire des frites sans patates. C'est la même chose pour la vaccination", a-t-il indiqué.

M. Beke n'a pas caché son agacement envers la société Moderna. Rappelons que ces vaccins sont destinés au personnel soignant des hôpitaux. "Il n'y a que des misères avec eux. Soit ils livrent trop tard, soit pas assez", s'est désolé Wouter Beke.

Les problèmes avec la livraison des vaccins Moderna ne datent pas d'hier. La firme n'a livré aucune dose à la Belgique la semaine dernière et n'en a délivré que 46.200 jusqu'à présent. Aucune livraison n'est prévue cette semaine, mais 48.000 doses devraient arriver la semaine prochaine. Ce mercredi, l'UE a conclu un nouvel accord avec la firme américaine pour obtenir 300 millions de doses supplémentaires du vaccin, efficace à 94,1%.