GO! Onderwijs, le pouvoir organisateur de l'enseignement officiel en Flandre, va interjeter appel contre la décision rendue la semaine passée par le tribunal correctionnel de Tongres quant au port de signes confessionnels à l'école, a-t-il annoncé vendredi. 

Le tribunal avait donné raison à onze élèves dont les parents avaient saisi la justice contre l'interdiction du port du voile inscrite dans le règlement de l'athénée Maasland et de l'école secondaire Nikola Tesla à Maasmechelen (Limbourg). 

Ils pouvaient dès lors porter le foulard dans l'enceinte des établissements. Le groupe scolaire n'avait pas suffisamment démontré l'existence de ségrégation entre les élèves, de contrainte à se convertir ou d'autres situations problématiques, avait estimé le tribunal.