Ce dimanche 21 juillet, toute la famille royale était à la fête. Toute ? Pas exactement en fait. A en croire son attitude lors des cérémonies, le prince Laurent ne semblait pas particulièrement heureux. Mine bougonne, applaudissements sans grande conviction, regard absent : le frère du nouveau roi Philippe a donné l'impression de s'ennuyer. 

Il revenait pourtant tout juste de deux semaines de vacances, en famille, dans la résidence d'Albert et Paola à la Côte d’Azur. Bref, pas de quoi se montrer aigri... 

Deux jours après la fête nationale, et alors que les commentaires allaient bon train, le prince Laurent  s'est expliqué auprès de nos confères de SudPresse. "Non, je ne tirais absolument pas la gueule", confie-t-il dans un langage direct. 

Et pour la fameuse paire de lunettes de soleil gardée sur le nez tout au long du Te Deum ? "J'ai des lunettes de vue tout simplement", a-t-il répliqué. 

Une autre raison peut également expliquer cette attitude : la princesse Astrid a été officiellement désignée pour mener les missions économiques à l’étranger en remplacement de Philippe. Or, il se murmure que Laurent convoitait également le poste... Son côté rebelle et bon vivant l'aurait d'office écarté des choix potentiels à la fonction.

Quoi qu'il en soit, Didier Reynders semble satisfait de la désignation d'Astrid. "Cette présidence d’honneur du roi contribuera au renom de l’Agence du commerce extérieur à laquelle le gouvernement veut laisser une certaine prestance", confiait le ministre des Affaires étrangères à La Libre. "Philippe va aussi pouvoir encadrer sa sœur dans ses démarches en faveur des entreprises. Cela aura un impact sur nos divers interlocuteurs lors des missions : ils verront que la mission est soutenue par le Roi lui-même."