Les esprits ont semblé apaisés mercredi au comité de concertation à propos du RER, après les tensions des dernières semaines entre la Wallonie et le gouvernement fédéral. Le gouvernement fédéral a confirmé sa volonté de terminer la mise à 4 voies des deux lignes concernées en Wallonie. Le gouvernement wallon en a fait de même pour la mise à disposition de 200 millions d'euros, au titre de préfinancement, pour contribuer à la réalisation du chantier.

"Nous avons avancé positivement", a souligné la ministre fédérale de la Mobilité, Jacqueline Galant.

"Le climat a été constructif et cordial. Nous avons eu la confirmation que le fédéral allait financer la mise à 4 voie conformément aux engagements initiaux. Les perspectives d'un dénouement favorable semblent clairement exposées", a commenté le vice-président du gouvernement wallon, Maxime Prévot.

Les ministres de la Mobilité se réuniront vendredi pour poursuivre les travaux dans cette voie.