La langue d'envoi d'un courrier d'information aux ressortissants européens domiciliés dans la commune à facilités de Rhode-Saint-Genèse oppose la majorité francophone et l'opposition flamande de la commune, en particulier, le bourgmestre francophone Pierre Rolin (IC-GB) et l'échevine flamande Geertrui Windels, épouse du président du Conseil européen Herman Van Rompuy.

Le dossier atterrira sur la table du conseil communal le 18 février prochain. L'administration communale a envoyé à tous les ressortissants européens domiciliés à Rhode-Saint-Genèse, une lettre en néerlandais les informant de leurs droits en vue du prochain scrutin du 25 mai. Ce courrier était assorti du formulaire C1 à compléter pour être inscrit sur le liste des électeurs.

Selon le bourgmestre Pierre Rolin, la commune a reçu de nombreuses demandes de traduction par des gens qui ne comprenaient pas le contenu de ce courrier. "Nous voulons donc leur envoyer à tous un nouveau courrier traduit en quatre langues", a affirmé le bourgmestre.

Geertrui Windels, échevine de la liste d'union flamande Respect, veut quant à elle que l'on s'en tienne strictement à la législation linguistique flamande qui prévoit que l'administration d'une commune à facilités envoie un tel document en néerlandais et que les allophones peuvent demander ensuite une traduction uniquement en français.

"On ne doit envoyer une traduction en français qu'aux seuls allophones qui ont fait savoir à l'administration communale qu'ils ne comprennent pas le texte qui leur a été envoyé. Envoyer un texte en quatre langues à tous les ressortissants européens serait contraire aux lois linguistiques", a-t-elle dit.

Pierre Rolin a dit ne pas comprendre le point de vue de l'échevine: "Ce que nous voulons faire à Rhode-Saint-Genèse a déjà été fait à l'occasion des élections européennes précédentes avec l'appui de l'échevin flamand précédent. Nombre de ressortissants européens de la commune ne parlent ni le français, ni le néerlandais".

"Je ne comprends pas du tout cette manière de faire de Geertrui Windels qui est, nota bene, l'épouse du président du Conseil européen Herman Van Rompuy", a-t-il encore dit.