La Chambre du Conseil a ordonné mercredi après-midi le maintien en détention préventive de Bertrand Sassoye, l'ancien membre des Cellules communistes combattantes (CCC), et la libération des trois autres inculpés Wahoub Fayoumi, Abdallah Ibrahim Abdallah et Constant Horsmans, a-t-on appris auprès du parquet fédéral.

Celui-ci a annoncé son intention d'interjeter appel contre l'ordonnance et de ce fait les inculpés resteront en détention préventive jusqu'à leur comparution devant la Chambre des mises en accusation.

Les quatre inculpés sont soupçonnés d'avoir pris part aux activités du mouvement terroriste italien Partito Comunista Politico Militare (PCPM). Les avocats des quatre inculpés avaient demandé mercredi matin la libération de leurs clients car ils considéraient que le dossier était léger et que la détention préventive n'était pas justifiée.