Les ménages européens qui payent l'électricité la plus chère se trouvent au Danemark, en Allemagne et en Belgique, selon les données de l'Office statistique européen Eurostat relatives à 2018 publiées mardi. 

Les trois pays formaient déjà le podium en 2017. Au sein de l'Union européenne, le prix moyen de l'électricité facturée aux ménages a en moyenne augmenté de 3,5% entre le deuxième semestre 2017 et le deuxième semestre 2018, pour s'établir à 21,1 euros les 100 kWh. 

En Belgique, le prix atteint 29,4 euros (dont 32% de taxes et redevances), contre 31,2 au Danemark et 30 en Allemagne.

Sur la même période, le prix de l'électricité a augmenté de 2,1% en Belgique.