Tenus de s'isoler en attendant le verdict, ceux qui ont été testés négatifs ont par conséquent manqué un jour de travail ou d'école pour rien, relèvent lundi De Morgen et Het Laatste Nieuws. Les journaux ont analysé les chiffres du gouvernement fournis au sujet des tests menés dans chaque laboratoire. Il en ressort qu'au cours des 14 derniers jours, près de 18.000 résultats de tests Covid-19 n'ont pas été envoyés aux médecins endéans 24 heures, et en moyenne 98% des résultats étaient négatifs. Pourtant, 24 heures est le délai exigé aux laboratoires par le gouvernement pour fournir ces résultats.

"Il s'agit d'une petite minorité qui ne se tient pas à cette durée", note le ministre en charge des tests, Philippe De Backer (Open Vld). "Mais comme nous réalisons tellement de tests, il y a en chiffres absolus beaucoup de personnes qui doivent attendre plus d'une journée", reconnait-il.

Selon le libéral, la situation s'est toutefois largement améliorée comparée à il y a quelques semaines.

Mi-août le ministre avait admis à la Chambre que les laboratoires étaient systématiquement trop lents pour rendre les résultats et que des sanctions seraient mises en oeuvre.

Ce qui semble porter ses fruits, puisqu'au début du mois passé environ 13% des résultats des tests au coronavirus étaient soumis trop tard, contre 5% désormais.