Six heures avec les éboueurs: "Les gens klaxonnent tout le temps, on est obligé de faire avec les cris et les insultes"

Ils font partie du paysage avec leurs gilets fluo et leurs camions bennes. Aussi indispensables que décriés, les éboueurs ont des choses à raconter

photo DH
©Bauweraerts Didier
Ils font partie du paysage avec leurs gilets fluo et leurs camions bennes. Aussi indispensables que décriés, les éboueurs ont des choses à raconter

Les poubelles, c’est bien simple : une fois déposées sur le trottoir, elles semblent disparaître de nos vies comme par magie. On en oublie presque que des travailleurs et travailleuses s’activent tôt le matin pour nous débarrasser de nos déchets. Chaque année, près de 300.000 tonnes de déchets ménagers sont ainsi récoltées

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité