Grande résistante et survivante de Ravensbrück, Lily de Gerlache s’est éteinte

Lily de Gerlache de Gomery-van Oost, arrivée au camp de Ravensbrück le jour de la libération de Bruxelles en septembre 1944 avait été arrêtée un peu plus d’un mois auparavant. Le jour de ses 91 ans, elle nous confia être rentrée dans la Résistance par "devoir patriotique".

Lily de Gerlache
©Johanna de Tessieres

Une très grande Dame n’est plus.

Lily de Gerlache de Gomery-van Oost, arrivée au camp de Ravensbrück le jour de la libération de Bruxelles en septembre 1944 avait été arrêtée un peu plus d’un mois auparavant. Le jour de ses 91 ans, elle nous confia être rentrée dans la Résistance par "devoir patriotique". Pour marquer son anniversaire ? Du tout, en octobre 2014, cette infatigable militante du travail de mémoire pour les femmes déportées, qui par son combat permit l’érection d’un mémorial en leur honneur à Woluwe-Saint-Lambert, voulut répliquer fermement , dans La Libre, au ministre N-VA de l’Intérieur, Jan Jambon ...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité