Pour éviter la catastrophe dans les prisons, "il faut libérer tous les détenus vulnérables"

Pour éviter la catastrophe dans les prisons, "il faut libérer tous les détenus vulnérables"
© belga
Pas besoin de faire un dessin : en prison, où la promiscuité physique règne dans les cellules de 9 mètres carrés qu’on partage à deux ou trois, les précautions d’hygiène et la distanciation recommandées...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité