Une fillette belge de 12 ans originaire de Gand décède du coronavirus: elle est la plus jeune victime européenne

Le SPF Santé publique a, comme tous les jours, fait le point sur l'épidémie de coronavirus dans notre pays. Les virologues ont annoncé le décès d'une petite fille de 12 ans, plus jeune victime européenne à l'heure actuelle.

Rédaction en ligne

Le SPF Santé publique a, comme tous les jours, fait le point sur l'épidémie de coronavirus dans notre pays. Les virologues ont annoncé le décès d'une petite fille de 12 ans, plus jeune victime européenne à l'heure actuelle.

Après les décès douloureux de Vitor, Portugais de 14 ans, et de Julie, Française de 16 ans, la plus jeune victime décédée du coronavirus identifiée en Europe est belge. "C'est un moment émotionnellement très difficile car cela cela touche un enfant et cela touche aussi la communauté médicale et scientifique. Nous pensons particulièrement à sa famille et ses proches", a commenté, non sans émotion, le porte-parole interfédéral Emmanuel André lors de la conférence de presse quotidienne. "C'est un événement qui est très rare mais qui nous bouleverse", a-t-il souligné. Steven Van Gucht, un autre porte-parole, précisait que la jeune fille de douze ans est décédée samedi. "Elle a été testée positive au coronavirus. En trois jours, son état s'est soudainement détériorée à cause d'une forte fièvre et elle est décédée samedi", précisait-il. Au journal télévisé de VTM, Van Gucht a précisé que la jeune fille ne souffrait pas de maladie sous-jacente. "C'est ce ce que l'on sait pour le moment, mais on attend des confirmations", a-t-il précisé.

En effet, ce décès fait figure d'exception car les jeunes ne sont pas les personnes les plus touchées par le coronavirus. Mais ils ne sont pas non plus immunisés naturellement et des décès peuvent survenir, aussi, dans les catégories d'âge inférieures.

Elle n'était pas allée à l'école depuis le 13 mars

La victime de 12 ans ne s'était pas rendue à l'école depuis le 13 mars, a indiqué la ville de Gand, d'où elle était originaire. Elle n'avait pas eu de contact avec l'équipe de l'école depuis trois semaines.

La Ville de Gand et ses enseignants expriment leur sympathie et sont en contact étroit avec la famille de la jeune fille pour la soutenir, a-t-on appris mardi après-midi. "Nous demandons à chacun de donner à la famille la paix et l'espace dont elle a besoin pour faire face à cette situation."

"C'est particulièrement tragique. En tant qu'être humain et père, je suis très profondément affecté", a déclaré le bourgmestre Mathias De Clercq (Open Vld). "Gand et le pays tout entier sont unis dans une immense douleur. Nos pensées et notre sympathie vont à la famille, à la communauté scolaire De Harp. En tant que ville, nous leur apporterons tout notre soutien dans cette période extrêmement difficile."

Cette petite Belge de douze ans est la plus jeune victime du coronavirus en Belgique, mais aussi en Europe. Dimanche dernier, le Portugal avait annoncé le décès d'un jeune garçon de quatorze ans, qui ne présentait pourtant pas de pathologie particulière avant d'être contaminé par le Covid-19. En France, une adolescente de 16 ans a également perdu la vie, touchée par "une forme sévère extrêmement rare" du virus.