Confinement prolongé, réouverture de certains commerces, visites autorisées dans les maisons de repos: Sophie Wilmès a annoncé de nouvelles mesures

Le Conseil national de sécurité (CNS) s'est réuni une nouvelle fois ce mercredi 15 avril. Au menu des discussions qui ont commencé à 14h30 figuraient plusieurs points importants. La Première ministre, les ministres-Présidents des entités fédérées, les ministres compétents et des experts se sont notamment mis d'accord sur la suite du confinement en Belgique. 

Comme à l’accoutumée, la Première ministre, Sophie Wilmès s’ est exprimé une fois la réunion terminée, au cours d’une conférence de presse.

"Ce qui vous est demandé au quotidien est ardu, notre pays n'avait pas connu une épreuve aussi grande depuis la Seconde Guerre mondiale et pourtant nous venons à bout du virus petit à petit", a débuté Sophie Wilmès, soulignant tout de même que le nombre de personnes en soins intensifs restait élevé.

Un dépistage massif est en cours dans les maisons de retraite. "Ce testing permet d'apporter un éclairage plus précis sur le nombre de décès dans les maisons de repos", a ajouté la Première ministre. La Belgique a fait le choix d'être la plus transparente possible sur le nombre de décès, selon Sophie Wilmès, mais les chiffres seraient toutefois parfois surévalués. 

"Dans un contexte de manque généralisé, nous avons réussi à commander plus de 134 millions de masques chirurgicaux et 54 millions de masques FFP2", a salué la libérale. 

Voici les mesures adoptées par le CNS ce mercredi 15 avril:

  • Les mesures de confinement seront prolongées jusqu'au 3 mai 
  • Les pépinières et les magasins de bricolage vont pouvoir rouvrir leurs portes aux mêmes conditions que les magasins d'alimentation
  • Il pourra y avoir des visites dans les maisons de repos d'un membre de la famille (toujours la même personne, qui ne présente pas de symptôme). Ce sera le cas également dans certains établissements pour les personnes isolées qui ne sont pas en mesure de se déplacer ou pour les personnes en situation de handicap.
  • Les forces de l'ordre continueront de faire respecter les mesures et de sanctionner le non-respect de celles-ci
  • Jusqu'au 31 août, il n'y aura pas de grands événements, les festivals sont donc annulés
  • Le télétravail sera préconisé pendant encore un certain temps
  • Le secteur de la construction est autorisé à continuer à condition que les distances de sécurité soit respectés sur les chantiers


Une nouvelle réunion pour parler du déconfinement

Pour la Première ministre, la Belgique n'est pas encore arrivée au stade du déconfinement. Le respect des mesures est primordial et doit être total. "Aujourd'hui personne ne peut dire quand nous reprendrons le cours normal de notre vie", a tenu à préciser Sophie Wilmès. "Notre situation continue à être évaluée à chaque instant, la semaine prochaine sera organisée une nouvelle réunion portant cette fois sur le déconfinement. Ce sera progressif et cela commence dès le mois de mai". "Ce que nous faisons nous pouvons le défaire", a averti la Première ministre. "Tout dépendra des résultats observés suite aux mesures de déconfinement que nous prendrons."

La stratégie de sortie du confinement repose sur différents piliers: un dépistage massif, la distanciation sociale et le port du masque. Ce dernier jouera un rôle important dans la stratégie de déconfinement. "Les masques en tissu seront conseillés, a expliqué Sophie Wilmès. Le masque ne remplacera toutefois jamais les mesures d'hygiène ni les mesures de distance."    

  

 

"Nous nous concerterons avec les pays voisins, mais nous continuons à suivre nos propres mesures nationales", a conclu la Première ministre. 


Sur le même sujet