Maisons de repos: pourquoi seulement 139 résidents ont été testés en Wallonie contre 6.126 en Flandre

L’écart statistique énorme s’explique par la stratégie wallonne adoptée lors de la première vague de testing . Alors que la Flandre a testé deux dois plus de résidents que de personnel, la Wallonie a dépisté en priorité le personnel. La seconde vague de testing, durant laquelle tout le monde (résident et personnel) sera testé, a débuté ce mercredi.

Maisons de repos: pourquoi seulement 139 résidents ont été testés en Wallonie contre 6.126 en Flandre
©SHUTTERSTOCK

L’écart statistique énorme s’explique par la stratégie wallonne adoptée lors de la première vague de testing . Alors que la Flandre a testé deux fois plus de résidents que de personnel, la Wallonie a dépisté en priorité le personnel. La seconde vague de testing, durant laquelle tout le monde (résidents et personnel) sera testé, a débuté ce mercredi.

Les chiffres sont impressionnants. Ces données, qui révèlent des stratégies profondément différentes entre le nord, le sud et Bruxelles, doivent être mises en perspective.

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité