Les déboulonnages expriment une "frustration" et une "colère" de jeunes "ignorant leur propre culture"

Professeur émérite de linguistique et de littératures orales à l'UCL, Clémentine Faïk-Nzuji, née au Congo et vivant en Belgique depuis les années 80, a sans aucun doute un point de vue éclairé sur la polémique qui agite aujourd'hui une partie de la Belgique au sujet du déboulonnage des statues de Léopold II. La Libre Belgique l'a interrogée.

Les déboulonnages expriment une "frustration" et une "colère" de jeunes "ignorant leur propre culture"
©Belga
Professeur émérite de linguistique et de littératures orales à l'UCL, Clémentine Faïk-Nzuji, née au Congo et vivant en Belgique depuis les années 80, a sans aucun doute...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité