"Ils me plaquent au sol, j’ai un genou sur la tête" : les abus policiers se sont-ils accentués pendant le confinement ?

“Abus policiers et confinement”, c’est le titre du rapport publié par PoliceWatch, l’Observatoire des violences policières de la Ligue des Droits Humains, que la Libre a pu se procurer en primeur.

Selon le rapport de PoliceWatch, les jeunes sont davantage la cible de dérapages policiers.
Selon le rapport de PoliceWatch, les jeunes sont davantage la cible de dérapages policiers. ©BELGA
Maryam Benayad, Nicolas Baudoux et Gaëtan Gras

“Abus policiers et confinement”, c’est le titre du rapport publié par PoliceWatch, l’Observatoire des violences policières de la Ligue des Droits Humains, que la Libre a pu se procurer en primeur. Il ne s’agit pas d’une étude statistique au sens scientifique du terme, mais d’une analyse basée sur divers témoignages que des citoyens ont envoyés en complétant un formulaire sur le site de l’association ou, directement, en contactant

...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet