Sans aide, un Wallon sur dix se coucherait le ventre vide : "Donner des colis aux personnes pauvres relève d’une époque révolue"

Covid-19, et maintenant ? L’épidémie de coronavirus a mis en lumière les défaillances et les fragilités de nos sociétés. Quels changements pourraient être mis en œuvre sans attendre et pour être opérationnels dans un horizon de cinq ans ? La Libre Belgique réalise une série d'articles sur les leçons à tirer de cette crise sanitaire.

Sans aide, un Wallon sur dix se coucherait le ventre vide : "Donner des colis aux personnes pauvres relève d’une époque révolue"
© Didier Bauweraerts
Dans une rue de Saint-Josse, début mai, des centaines de personnes ont fait la file, pendant quatre heures, pour recevoir quelques œufs, un kilo de farine et du lait pour...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Sur le même sujet